Skip to main content

Projet « La médiation scientifique intégrée à la formation des élèves-ingénieurs : théorie et mise en pratique », porté par l’ENSCMu

Projet labellisé Cap Ingénieuses

 

Établissements secondaires partenaires : plusieurs établissements locaux, de la maternelle au collège

Depuis plusieurs années, l’ENSCMu (École nationale supérieure de chimie de Mulhouse) déploie différents programmes de vulgarisation et de médiation scientifique dans des établissements scolaires de la maternelle au lycée.

Depuis la rentrée 2020, ces programmes ont la particularité de faire partie intégrante de la formation des élèves-ingénieur·e·s de l’école à travers la mise en place d’un nouvel enseignement à la médiation scientifique suivi par tous les élèves de 1re année.

Le projet labellisé de l’ENSCMu se déploie en plusieurs initiatives, qui ont mobilisé au total plus de 60 étudiant·e·s.

L’initiative KidsLab

Au cours de l’année 2019-2020, l’ENSCMu a accueilli dans ses locaux les ateliers chimie de l’association KidsLab, fondée par Eric Hueber, enseignant-chercheur à l’IUT de Mulhouse. Sept élèves-ingénieur·e·s de 2e année ont ainsi animé les ateliers auprès d’une vingtaine d’enfants à partir de 10 ans. Au total, dix séances ont eu lieu, réparties sur cinq samedis en octobre et novembre 2019, dans une salle dédiée au sein de la Nef des sciences, partenaire de l’opération.

Ces ateliers ont permis aux jeunes enfants de découvrir la démarche scientifique, à travers des activités comme par exemple l’analyse des propriétés de l’encre d’écriture, la réalisation d’un slime ou l’étude du phénomène de cristallisation.

Cette année, le projet a été renouvelé avec l’implication de sept étudiantes et trois étudiants de 2e année, avec une première séance organisée en octobre 2020. Les prochaines séances sont prévues en mai et juin 2021.

Le Quartier de la science

Inscrite dans le cadre du dispositif des Cités éducatives du ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sport, l’initiative du Quartier de la science a consisté en une série d’animations de chimie pensée pour les enfants de 6 à 12 ans.

Le projet, proposé par la Nef des sciences, a permis depuis la rentrée 2020 d’organiser plusieurs ateliers de chimie dans deux écoles élémentaires avec l’implication de cinq élèves-ingénieur·e·s de 1re et 2e année à l’ENSCMu. Ces animations ont permis aux enfants de découvrir la méthode scientifique, de comprendre la matière et de repérer quelques-unes de ses propriétés.

Le partenariat ASTEP

Déployé depuis trois ans au sein de l’ENSCMu, le dispositif ASTEP, Partenaires scientifiques pour la classe a été renouvelé en 2019-2020.

Une vingtaine d’élèves-ingénieur·e·s ont ainsi travaillé avec 17 classes de primaires monolingues et bilingues français-allemand réparties dans huit écoles de l’agglomération mulhousienne afin d’apporter un accompagnement dans l’enseignement des sciences aux enseignants.

En 2020-2021, 27 étudiant·e·s, dont 18 jeunes femmes, se sont à nouveau engagé·e·s dans le cadre de cette initiative.

Les ateliers « Vivre les sciences en maternelle »

Enfin depuis 2019, l’ENSCMu déploie dans des écoles maternelles locales les ateliers scientifiques « Vivre les sciences en maternelle ». Ces ateliers ont mobilisé huit élèves ingénieur·e·s en 2019-2020 et onze pour 2020-201, tous en 1re année.

Les ateliers proposés à l’école maternelle des Romains de Rixheim se sont par ailleurs poursuivis à travers un projet porté la directrice de l’établissement et intitulé « Vivre les sciences de laboratoire en maternelle ».

À travers l’ensemble de ces projets de médiation scientifique, l’ENSCMu s’est donné pour objectif de sensibiliser les jeunes élèves à une culture scientifique et technique, en les mettant au contact d’un monde réel dans lequel filles et garçons pratiquent la science. Les élèves-ingénieur·e·s ont quant à eux/elles appris à élaborer et tester des expériences adaptées au public visé et aux attentes des enseignants, à vulgariser leur propos et à concevoir des supports adaptés.