Skip to main content

Projet « Égalité, diversité et surtout Adelphité »,
porté par l’ENIT

Projet nominé Ingénieuses 2022

Le projet « Égalité, diversité et surtout Adelphité » de l’ENIT est né de la hausse des effectifs féminins de l’école et de la volonté d’intégrer et de prendre davantage en compte les besoins des élèves-ingénieures afin de garantir le bon déroulement de leur cursus au même titre que leurs homologues masculins.

Initié par un groupe d’étudiant·e·s, enseignant·e·s et des personnels adminitratifs, le projet est orienté sur la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Après de premiers échanges, deux problématiques spécifiques sont ressorties sur les situations de VSS dans l’enseignement supérieur : l’attitude parfois involontairement gênante, stigmatisante voire sexiste d’étudiants et enseignants envers les jeunes femmes, et la tendance de ces dernières à vouloir effacer des signes considérés comme féminins (tenue vestimentaire, comportement, etc.) pour être intégrées et ne pas subir ces attitudes.

Partant de ce constat, la démarche s’est donné pour mission d’une part de communiquer et sensibiliser la communauté étudiante et enseignante aux comportements, gestes et paroles à ne plus avoir, et d’autre part à inciter les étudiantes à faire entendre leur voix pour faire évoluer les choses.

Pour cela, des groupes de travail mensuels ont été formés et plusieurs projets ont vu le jour :

  • une réunion de lutte contre les VSS, organisée le 8 mars 2021 dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes ;
  • une campagne de communication, avec la création d’un logo spécifique et la diffusion sur le campus, les réseaux sociaux et le site de l’école d’affiches mettant en scène des situations de VSS pour favoriser la prise de conscience ;
  • des ateliers de sensibilisation des étudiant·e·s à la rentrée 2021 :
    • pour les primo-entrant·e·s : des interventions par le CIDFF local sur la détection des VSS, l’identification des situations de sexisme et les ressources pour s’en protéger et alerter ; et des ateliers de jeux de rôle organisés par l’association Les petits débrouillards ;
    • pour les 3e année : de l’improvisation théâtrale avec la troupe Les Improsteurs ;
  • la mise en scène de la pièce de théâtre et la participation à une marche nocturne #NousToutes le 25 novembre 2021 dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes ;
  • un forum de santé sexuelle pour informer et sensibiliser les étudiant·e·s.

En parallèle, un travail de création d’une vidéo de sensibilisation qui mettrait en scène des étudiant·e·s  et enseignant·e·s est en cours.

Une adresse mail dédiée a également été créée pour permettre aux victimes ou témoins de VSS d’alerter l’école, et deux cellules d’écoute ont été ouvertes : une cellule interne de 3 personnels formées par l’association Du côté des femmes, et une cellule externe composée d’une équipe pluridisciplinaire.