Skip to main content

Projet « #JeSuisIngénieurE »,
porté par l’IMT Lille Douai

Projet labellisé Cap Ingénieuses

 

Établissement partenaire : le collège Albert Ball d’Annoeullin.

Le projet « #JeSuisIngénieurE » est mené depuis cinq ans par des groupes d’étudiant·e·s de l’IMT Lille Douai renouvelé chaque année. Visant à augmenter la visibilité des femmes ingénieures et à montrer aux étudiantes qu’elles sont légitimes à travailler dans le monde de l’ingénierie, le projet se décline en deux catégories d’actions :

Des actions de communication sur les réseaux sociaux

Présente sur Facebook, Twitter, Instagram, et TikTok,  l’équipe #JeSuisIngénieurE publie chaque semaine des portraits de femmes scientifiques ou des témoignages de femmes ingénieures. Elle relaie et partage également l’actualité, des articles et d’autres publications en rapport avec le projet et les questions d’égalité des genre dans l’ingénierie. Enfin, les étudiant·e·s sont régulièrement amené·e·s à répondre aux questions des internautes souhaitant en savoir plus sur les études d’ingénieur·e.
Sur Youtube, l’équipe publie des vidéos plus longues d’une dizaine de minutes d’interviews de femmes ingénieures et de récapitulatifs des interventions réalisées.

Enfin, #JeSuisIngénieurE possède son propre site Internet dédié sur lequel sont disponibles tous les contenus postés sur les réseaux, ainsi que des informations supplémentaires sur le projet. On y retrouve des articles, des fiches métiers, des témoignages de femmes ou étudiantes ingénieures, des portraits historiques, des vidéos, etc.

Des interventions dans des classes de collèges et lycées

Le deuxième type d’actions menées dans le cadre du projet #JeSuisIngénieur sont l’organisation d’interventions dans les collèges et lycées sous la forme de séances d’une heure. Le groupe contacte lui-même les établissements secondaires, en se donnant pour but de réaliser une dizaine d’interventions par an. Pour intervenir, nous contactons. L’objectif à long terme est de conclure des accords réguliers avec des collèges et lycées locaux.

Enfin, les étudiant·e·s du projet effectuent également des interventions plus ponctuelles telles que des tables-rondes mélangeant élèves et ingénieures. Ils et elles participent aussi à des événements avec l’association Femmes Ingénieures, et organisent des visites d’écoles d’ingénieur·e·s et d’entreprises pour les jeunes.