Skip to main content

Sylvie Pierunek

Nominée femme ingénieure 2022

 

Diplômée en microélectronique de l’Institut national des sciences appliquées de Toulouse (INSA Toulouse), Sylvie Pierunek est également titulaire d’un DEA en électronique et traitement du signal obtenu en 1988 à l’université Toulouse III – Paul Sabatier. De 1994 à 1997, elle a poursuivi en doctorat et soutenu une thèse en collaboration avec l’entreprise IBM sur la « Détection et caractérisation de défauts électriquement actifs dans les cellules mémoires DRAM par la technique du pompage de charge à 3 niveaux ».

D’abord ingénieure conception chez Dassault puis Thales, Sylvie Pierunek intègre STMicroelectronics en 1999. Après près de 20 ans de carrière au sein de l’entreprise, elle est aujourd’hui responsable de l’équipe d’implémentation physique des microcontrôleurs sur le site Grenoble.

Son engagement pour l’égalité des genres se manifeste à travers de nombreuses actions envers les jeunes filles. Investie dans le dispositif « Ingénieur pour l’école », elle intervient régulièrement auprès des élèves des collèges et lycées de la région de Grenoble pour présenter son parcours et son métier. L’objectif est de donner envie aux élèves de s’orienter vers des métiers techniques et d’inciter en particulier les filles à ne pas s’interdire certains métiers en leur démontrant qu’il est possible pour une femme d’avoir une carrière épanouissante tout en préservant leur vie de famille.

Sylvie Pierunek se mobilise également au sein de STMicroelectronics. Elle participe ainsi à l’initiative ST@School, un programme visant à faire connaitre la Société auprès des étudiants, ainsi qu’au French Fab Tour lors duquel elle témoigne auprès des jeunes du grand public dans le cadre du programme STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Sur le site de ST Grenoble, elle anime différents groupes de travail sur le bien travailler ensemble, les valeurs du site et leur déclinaison au quotidien. Très attachée au savoir être, elle s’investit également dans des activités de groupes d’échange de pratiques, de facilitation de co-développement, pour lesquels elle est formatrice interne au sein de l’entreprise.

Jusqu’en 2018, elle était membre de Capital filles, initiative de marrainage de lycéennes issues de milieux défavorisés pour les aider à faire des choix d’orientation post bac.

Enfin, après avoir obtenu une certification de coach en juillet 2021, Sylvie Pierunek travaille actuellement sur un projet de coaching solidaire pour accompagner des jeunes lycéennes et étudiantes grenobloises dans leur choix de carrière professionnelle.

Passionnée de jardinage et d’art floral, elle se ressource volontiers dans la création de compositions florales et d’aménagement de jardins.