Skip to main content

Projet « Arduin’elles »,
porté par l’ESEO

Projet nominé Ingénieuses 2022

Le projet « Arduin’elles » de l’ESEO a consisté en la conception d’un jeu éducatif pour apprendre aux collégien·ne·s et lycéen·ne·s à utiliser Arduino, une plateforme de prototypage permettant de créer des objets électroniques interactifs. Destiné autant aux filles qu’aux garçons, ce jeu a pour objectif plus large de faire découvrir au fur et à mesure aux élèves le rôle des femmes (et entre autres des femmes racisées) dans le milieu de l’ingénierie.

Partant d’une formation sur l’interface Arduino par un·e professeur·e et des étudiant·e·s de l’ESEO (dont au moins une femme), les élèves seront ensuite invité·e·s à mettre en œuvre de manière ludique ces nouvelles connaissances. À travers la présentation d’objets représentant des inventions importantes, ils et elles seront amené·e·s à découvrir l’histoire derrière ces objets et leurs conceptrices, systématiquement des femmes (Hedy Lamarr, Ada Lovelace, Annie Easly, Edith Clarke, etc.). L’activité les amènera à réfléchir et débattre sur la place des femmes et leur manque de représentation dans le domaine de l’ingénierie.

Le jeu est en cours de fabrication et de test en partenariat avec la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE) dans le cadre de l’initiative Wi-filles, programme d’initiation des jeunes aux métiers du numérique. Un des défis du projet est de choisir des matériaux durables mais à faible coût, afin de le rendre accessible aux établissements scolaires.

Pour plus d’informations sur le projet, rendez-vous sur leur compte Instagram.